Sweetie

Sweetie

Texte Philippe Malone. Théâtre dès 14 ans. Compagnie La belle Inutile.

Une femme interpelle Sweetie : elle entend des vrombissements dehors, des bourdonnements derrière les murs. Qui peut bien produire ces bruits menaçants ? Farcesque, grotesque et politique, Sweetie est l’écho d’un petit monde qui préfère s’enfermer, empêcher toute mutation, tout accueil de l’autre, qu’il soit jeune ou étranger, pour préserver ce qui s’écroule de l’intérieur. Par digressions, au gré d’obsessions et de fantasmes, le texte nous mène au cœur de sa pensée matricide.
« J’aborde Sweetie comme une partition. La mise en page m’y invite, la construction du texte, avançant par vagues successives : vaguelettes s’amplifiant jusqu’au tsunami qui emporte et détruit tout sur son passage. La parole, comme le flux et le reflux de la marée, ne s’arrête jamais, repasse sur ces traces, les efface, laisse apparaître des reliefs, rejette à la côte toutes sortes de choses : végétaux, déchets, corps, étrangers, familiers, vivants ou morts. » Vanda Benes
"Sweetie", un sublime poème paranoïaque portée par la talentueuse actrice Vanda Benes.

Licence n°I - 1020437 / II - 1020436 / III - 1020435
1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement